personnes

Riem Becker

Référence en matière de traiteur nippon sur la scène parisienne, Riem Becker rythme sa carte par des créations raffinées et revisite les classiques de la cuisine francaise avec poésie et sensualité.

Par Go-Evénements   |  Catégories : Blog - Traiteurs

L’art culinaire français à la sauce nippone

Comprendre Riem Becker c’est d’abord savoir que cette enseigne est née de la fusion d’une pointure de la gastronomie française avec une restauratrice japonaise. C’est aussi pressentir que l’alliance de ces deux cultures culinaires est à la base de chaque création. A la manière d’une inspiration mutuelle sans cesse renouvelée, ce melting-pot a donné naissance à une cuisine d’exception en permanente interrogation. La doctrine de la maison ? Revisiter le patrimoine gastronomique français avec un regard nouveau, celui du Japon. Par sa manière de travailler les produits à l’état brut, par ses visuels épurés et design et par l’apport de saveurs nouvelles, la cuisine nippone donne le recul nécessaire au savoir-faire français pour se questionner sur la véritable notion de raffinement. C’est ainsi que l’établissement compose avec les saveurs du thé matcha ou de l’azuki ou encore sur une cuisine des fleurs totalement méconnue en France mais essentielle au Japon. Ces rencontres inattendues base de l’exclusivité des produits proposés font ainsi naitre des trésors comme le Kiku, un must de la maison qui décline le coquelicot tout en finesse.

restaurant groupe paris

Le jambon-beurre nouvelle génération

Confronté à un public de plus en plus éduqué sur le plan culinaire –que se soit sur le plan gustatif, diététique ou pratique-Riem Becker doit composer avec une demande de renouvellement du service traiteur de la part de convives toujours plus exigeants et connaisseurs. Et le renouvellement, Riem Becker aime ca. Il innove à une allure folle avec une ingéniosité presque déconcertante voire même une certaine ironie… Prenons un traditionnel jambon-beurre. Archi-connu, un visuel banal, bref d’un ennui mortel. Mais que dire quand ce jambon-beurre prend la forme … d’un maki ? Et le résultat est sensationnel. Pas de pain, du jambon et du beurre premier choix enroulés dans du riz scellé par une feuille de salade. Détonnant. Toute la saveur du jambon-beurre est là. L’équilibre entre les saveurs est parfait, la texture légère et le goût qui reste en bouche est surprenant de véracité. Et c’est là tout le génie du travail de Riem Becker. Redonner de la lisibilité aux créations des traiteurs ayant pêché par excès de créativité et perdu le consommateur dans un produit complexifié et … méconnaissable.

Teppanyaki de bœuf en graine de moutarde et vert de petit pois / Macaron Sakura (infusion de fleur de cerisier, cœur de rhubarbe) / Litchi en duo

restaurant groupe paris

Retour à l’essentiel arrosé de sauce nippone donc -mais pas seulement. Ce traiteur met également un point d’honneur à s’adapter aux demandes actuelles. La street-food par exemple et son lot de nouvelles habitudes alimentaires. Parce que l’offre culinaire actuelle est en déphasage par rapport à la culture gustative de la génération actuelle, l’enseigne se risque même à revisiter avec brio le maitre de la junk-food, j’ai nommé, le kebab. Et cette appropriation des tendances de la rue va même plus loin en scénographiant les buffets par des Salad Bar, des ateliers sushis ou teppanyakis qui surprennent le convive en plein délit de création. Celui qui n’était qu’un consommateur passif voit ainsi naitre devant lui ce teppanyaki de bœuf en graine de moutarde et vert de petit pois comme une sublime éclosion de saveurs et de couleurs.

Foie gras de canard bien roulé (foie gras, figue, abricot, riz rond)

L’enseigne ne peut non plus échapper à la demande de buffets verts, en adéquation avec le développement durable. Quoi de plus facile pour une cuisine japonaise écologiste dans l’âme ? Misant sur des produits locaux et de saison, la conscience écologique est une évidence même pour ses créateurs qui proposent au minimum 20 produits bio en cocktail et espèrent étendre la gamme sous peu. Leur dernier né ? La formule bento qui dit non aux emballages inutiles par un contenant aux lignes sensuelles « qu’on veut toucher avant même d’avoir vu le contenu ». Oui, c’est en définitif cela la cuisine de Riem Becker, de la sensualité à l’état brute.

Ndlr : Comptez 85€/personne en formule cocktail

Basé sur l’interview de Nathalie QUONIAM (Chef des ventes et relations publiques) réalisée au salon Paris Heavent, le 27 octobre 2011.

restaurant groupe paris

Les autres interviews de ce dossier:

Palais Royal
Executive Traiteur
Té traiteur

Comments are closed.